Scroll Top
19th Ave New York, NY 95822, USA

Glaucome et les traitements envisageables

Le glaucome est défini comme une augmentation de la pression intra-oculaire secondaire à une diminution de l’évacuation de l’humeur aqueuse, produite derrière l’iris au niveau des corps ciliaires, à travers l’angle irido-cornéen.

Il existe deux grands types de glaucomes :

  • Le glaucome primaire est dû à un défaut héréditaire dans lequel le mécanisme de filtration de l’humeur aqueuse au niveau de l’angle irido-cornéen est partiellement ou totalement bloqué. Les glaucomes primaires sont typiquement bilatéraux et à forte prédisposition raciale.
  • Le glaucome primaire est communément rencontré dans de nombreuses races :

Les Cocker Américain, Basset Hound, Boston terrier, Husky, Caniche miniature, Chow Chow, Cairn Terrier mais aussi dans de nombreuses autres races.

  • Le glaucome secondaire fait suite à une autre affection oculaire ou systémique qui entraine un blocage de l’angle iridocornéen et de l’évacuation de l’humeur aqueuse (une uvéite antérieure (inflammation de l’œil), une luxation du cristallin, un hyphéma (saignement dans l’œil) ou une tumeur).

Un glaucome peut se caractériser par :

  • Une prostration de votre animal,
  • Une douleur et un blépharospasme (œil fermé),
  • Un œil rouge dû à une congestion des veines de l’œil,
  • Un gros œil, un œil déformé,
  • Un œdème cornéen caractérisé par une couleur bleutée de la cornée,
  • Une pupille dilatée.

Le traitement du glaucome 

Dans l’idéal, le traitement doit être dirigé directement vers la cause du glaucome. L’approche thérapeutique, médical, chirurgicale ou combinant les deux variera selon le type de glaucome, sa réponse aux traitements, son évaluation clinique ophtalmologique et la possibilité de préserver sa vision.

Pour les glaucomes primaires, il sera utilisé en première intention des traitements médicaux visant à diminuer la production d’humeur aqueuse.

Pour les glaucomes secondaires, un traitement de l’affection à l’origine de l’hypertension sera entrepris en vue d’essayer de rétablir le mécanisme d’évacuation de l’humeur aqueuse (traitement de l’uvéite, retrait du cristallin dans le cas d’une luxation antérieure du cristallin …).

Enfin, selon les cas, un traitement chirurgical du glaucome pourra aussi être envisagé :

  • Destruction partielle des corps ciliaires par laser (cyclophotocoagulation),
  • Pose d’une valve de drainage de l’humeur aqueuse,
  • Destruction complète des corps ciliaires par injection médicamenteuse,
  • Énucléation.

Dans tous les cas, lorsque la vision est menacée, il sera entrepris un traitement médical d’urgence visant à préserver la rétine et le nerf optique des effets délétères de l’hypertension.

© Laurent Bouhanna
© Laurent Bouhanna
Print Friendly, PDF & Email